galerie

Un livre sur les livres

L'ŒIL

Le 1 mai 2001

« Depuis mes toutes premières années en tant que photographe, j’ai été fasciné par la forme des caractères écrits et par leur signification », déclare Ralph Gibson, l’un des monstres sacrés de la photographie américaine. La fascination obsessionnelle qu’il porte aux signes l’a amené à étudier les origines de la typographie (inscriptions romaines et cunéiformes). Son sens suraigu du cadrage, la virtuosité avec laquelle il emploie la lumière, confèrent à son œuvre un grand esthétisme. De cet attrait qu’il a porté toute sa vie aux livres, résulte la publication d’Ex Libris, sa trentième monographie, dans lequel le livre lui-même devient objet d’étude. La galerie Lucie Weill & Seligmann nous offre une quarantaine de clichés extraits de cet ouvrage, mettant en scène les textes des plus prestigieuses collections et bibliothèques mondiales (Bibliothèque nationale, British Museum de Londres, Musée du Caire). Cette coïncidence entre la forme et son contenu renvoie directement à une mise en abyme qui est peut-être pour l’artiste une quête, une façon « de mieux comprendre cet amour des caractères et des livres ».

- PARIS, galerie Lucie Weill & Seligmann, 6, rue Bonaparte, tél. 01 43 54 71 95, 5 avril-17 mai et livre Ex Libris, 144 p., 280 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Un livre sur les livres

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque