Samedi 24 février 2018

Un club très privé

Deux collectionneurs s’invitent au Macba

Le Journal des Arts

Le 5 février 2008

À travers la collection du galeriste allemand Reinhard Onnasch et les archives de Guy Schraenen, le Musée d’art contemporain de Barcelone réunit deux ensembles d’origine privée permettant de saisir la création de ces cinquante dernières années.

BARCELONE (de notre correspondante) - Si des doutes subsistent encore sur la direction que Manuel Borja-Villel souhaite faire emprunter au Musée d’art contemporain de Barcelone (Macba) qu’il dirige depuis maintenant trois ans, les deux expositions inaugurales de cette saison font figure d’éclaircissement. Ce dernier a lutté en faveur d’un musée vivant, attentif à son époque et à son entourage. Il voulait une institution ouverte sans pour autant en abaisser le niveau de qualité par des expositions prévisibles, suivant des schémas déjà éculés. C’est probablement dans cette optique que le Macba s’attache aujourd’hui à deux démarches singulières. Première d’entre elles, celle de Guy Schraenen et son “Archive for Small Press & Communication”. Intégré dans le Musée d’art contemporain de Brême, ce fonds, qui réunit environ 35 000 pièces – œuvres graphiques, disques, multiples, magazines, journaux, cartes postales, livres ou affiches –, est présenté en Espagne à travers une sélection de 700 numéros, réunis sous le titre d’“Édition épuisée”. Bien que nombre de ces pièces n’avait pas réellement pour finalité d’être des œuvres d‘art, l’ensemble est indispensable à la compréhension du développement des arts plastiques durant les deux dernières décennies. Guy Schraenen a su percevoir l’importance de conserver toute cette information marginale et éphémère, mais qui permet de documenter les expressions artistiques extérieures au système de l’art, ou complémentaires pour cerner au plus près l’œuvre des artistes.

Plus conventionnelle, la deuxième collection n’en est pas moins exceptionnelle, puisqu’elle appartient à Reinhard Onnasch, important galeriste allemand des années 1970. Après s’être focalisé à Berlin sur les valeurs sûres de l’art moderne et de ses maîtres, il s’est ensuite dirigé vers l’art contemporain en ouvrant en 1970 un nouvel espace à Cologne. Cette démarche s’est amplifiée lors de l’inauguration de sa galerie new-yorkaise en 1971. Les 170 œuvres réunies sont à l’image de ce parcours où se croisent des figures historiques comme Clyfford Still, David Smith, Robert Mangold et la jeune génération représentée par l’installation A few free years de Jason Rhoades.

- OUT of Print, jusqu’au 6 janvier et COLLECTION ONNASCH, jusqu’au 24 février, Macba, Plaça dels Angels 1, Barcelone, tél. 34 93 412 08 10, tlj sauf mardi 11h-19h30, www.macba.es

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°139 du 21 décembre 2001, avec le titre suivant : Un club très privé

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque