Mercredi 19 décembre 2018

Enghien-les-Bains (95)

Un air de famille

Centre des arts Jusqu’au 11 décembre 2016

Par Stéphanie Lemoine · L'ŒIL

Le 18 octobre 2016 - 283 mots

Sur de vastes écrans, des visages se font et se défont : génératifs et interactifs, les « Points Cloud Portraits » de Catherine Ikam exposés au CDA sont des nuages de points qui tantôt s’agrègent, tantôt se désassemblent, puis se recomposent.

Leur étrange beauté, leur force d’attraction, est tout entière dans leur texture instable : c’est parce qu’ils sont fugaces et insaisissables qu’ils semblent si vivants – reflets mouvants du temps qui passe. Au CDA, ces « dispositifs d’apparition » créés en 2016 prennent place au sein d’une rétrospective aux bornes chronologiques bien plus larges. De l’artiste française, pionnière des arts technologiques et numériques, sont réunies une vingtaine de pièces (sculptures, projections, dessins, portraits 3D…), dont la plus ancienne – un simple Polaroid – date de 1979, et qui toutes abordent la relation entre identité(s) et technologies. L’exposition prend la forme touchante d’un « portrait de famille » peuplé de créatures virtuelles, comme Oscar et Yoona, et de figures tutélaires, au premier rang desquelles Nam June Paik, le défunt complice, et surtout Philipp K. Dick. De ce dernier, Catherine Ikam écrit dans le catalogue édité à l’occasion de « Points Cloud Portraits » : « Cet univers fait de leurres, de simulacres, de réalités truquées, de souvenirs artificiels est devenu le mien. » De fait, la galerie de portraits qu’elle rassemble à Enghien permet de cerner dans un jeu dialectique entre apparition et disparition l’intimité de l’artiste : à l’instar des « Digital Diaries », projection interactive et labyrinthique invitant le visiteur à recomposer un parcours à partir de simples fragments, les visages qui s’égrènent au CDA sont autant d’avatars de Catherine Ikam, dont ils font et défont le portrait par petites touches…  

Points Cloud Portraits

de Catherine Ikam, Centre des arts, 12-16, rue de la Libération, Enghien-les-Bains (95), www.cda95.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : Un air de famille

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque