Vendredi 23 février 2018

Turner et les scientifiques

L'ŒIL

Le 28 août 2008

La toile de Turner, La tempête de neige. Vapeur au large de l’entrée du port (1842), qui donne une vision apocalyptique d’un navire dans la tempête, symboliserait la force de l’attraction terrestre... Parce que la société des sciences jouxtait l’Académie de peinture, Turner a cotoyé scientifiques et ingénieurs. Certains sont devenus ses amis, comme Humphrey Davy, Michael Faraday et Mary Somerville. L’étude de ces relations permet de porter un regard nouveau sur quelques unes des œuvres de Turner, celles qui évoquent des cataclysmes ou décrivent les innovations de la révolution industrielle.

Londres, Tate Gallery, jusqu’au 21 juin

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°497 du 1 juin 1998, avec le titre suivant : Turner et les scientifiques

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque