Lundi 17 décembre 2018

Pougues-les-Eaux

Trois jeunes artistes en résidence

Ou les bienfaits de Pougues

Le Journal des Arts

Le 1 septembre 1994 - 585 mots

Le parc Saint-Léger de Pougues-les-Eaux, près de Nevers, fut jusqu’à la Seconde Guerre mondiale l’une des plus actives stations thermales de France. À défaut d’eau, le cadre y garde un charme Grand Siècle, qui profite aujourd’hui aux artistes que Catherine Arthus-Bertrand, directrice du Centre d’art contemporain, invite à séjourner tout au long de l’année.

POUGUES-LES-EAUX - Des travaux de réhabilitation de l’ancienne usine d’embouteillage, datant de 1877, débuteront à l’automne pour doter le centre d’art de vraies cimaises. Pour l’heure, l’exposition se divise entre les anciennes écuries et le très joli Pavillon des Sources. Trois jeunes femmes, dont les parcours et les œuvres sont très différents, avaient été invitées à séjourner et à travailler dans des ateliers, mis à leur disposition avant l’été.

Ghada Amer
Ghada Amer, 31 ans, artiste d’origine égyptienne vivant à Paris, dont on a déjà pu voir les œuvres à la Galerie Météo, montrait ici de nouvelles toiles brodées. Ces broderies paraissent d’abord mécaniques, mais donnent l’impression que la machine se serait emballée.

On réalise vite, à l’irrégularité des points, qu’il s’agit de vrais ouvrages de dame alignant cependant des clichés pornographiques, dissimulés dans les réseaux complexes, presque sanguins, des fils entremêlés. L’image est absorbée dans la répétition du motif, et disparaît dans la gamme colorée des fils utilisés. En s’approchant, la figure s’évanouit. Du dessin des lèvres, des cuisses ou des seins, ne reste plus que le trait violent et saccadé de la piqûre sur la toile vierge.

Colette Hyvrard
Colette Hyvrard, 37 ans, utilise la photographie. Elle a demandé à plusieurs habitants de Pougues d’imaginer une représentation de l’ovni. Ont donc atterri par fax ou voie postale des dizaines de dessins, à partir desquels elle a réalisé la série Les OVNI de Pougues-les-Eaux, avec des bouts de rien (allumettes, trombones, morceaux de carton), dont l’ombre projetée dessine l’objet à représenter.

De petits détails entrant dans la composition nous renseignent sur leurs conditions d’élaboration, et le grain du papier choisi pour projeter les ombres mêlé à celui de la photo, confondent différents niveaux de réalité. Si l’on ne peut mettre en doute l’habileté avec laquelle elle use d’un procédé vieux comme le monde, la magie de ses images retombe un peu au regard des radiogrammes de Man Ray, des théâtres d’ombres de Boltanski, ou encore de certaines compositions de Fleischer ou Mogarra…

Ann-Katrin Feddersen
Ann-Katrin Feddersen, 29 ans, d’origine allemande mais qui vit à Sète, a créé une œuvre pour le Pavillon des Sources, grande cage de verre et de métal peint en bleu ciel, attrapant la moindre variation de lumière. Elle a fait fabriquer par un menuisier de la région, selon des directives très précises, six grands perchoirs en bois, peints d’un gris moyen monocorde. Des perchoirs un peu trop hauts, avoisinant les deux mètres. Au départ, la répétition de la même structure horizontale/verticale laisse à penser qu’il sont tous identiques.

En fait, pour chacun le bois à été tourné de manière très différente – autant de variations que le regard n’a jamais fini d’évaluer. Cette sculpture, comme celles qu’A. -K. Feddersen avait présentées à Sète l’an dernier dans l’exposition des œuvres du Frac Languedoc-Roussillon, se fond dans l’espace qui l’accueille. Effacée, elle joue sur la série, et ne commence à s’imposer qu’en lui prêtant attention. D’un minimalisme contrarié, elle oscille entre sculpture et artisanat, entre ready-made et savoir-faire.

Ghada Amer, Colette Hyvrard, Ann-Katrin Feddersen

Jusqu’au 4 septembre, Parc St-Léger, avenue Conti, 58320 Pougues-les-Eaux, tél. 86 68 86 06. G. Amer expose à l’Espace Jules Verne de Brétigny-sur-Orge à partir du 30 septembre.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°6 du 1 septembre 1994, avec le titre suivant : Trois jeunes artistes en résidence

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque