Mercredi 12 décembre 2018

musée

Troc en stock

L'ŒIL

Le 1 avril 2000 - 82 mots

Cette exposition révèle toute la multitude des matériaux et objets ayant servi à évaluer les richesses et commercer en Afrique. Coquillages, perles, ivoire, vêtements ont fait longtemps office de monnaie. Si le métal – notamment le cuivre, l’or et même le fer – a été utilisé précocement, sa valeur ne réside pas, à l’origine, dans sa rareté mais plutôt dans le savoir-faire investi et la forme conférée à l’objet (bracelet, anneau de cheville...).

WASHINGTON, National Museum of African Art, jusqu’au 23 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°515 du 1 avril 2000, avec le titre suivant : Troc en stock

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque