Vendredi 17 septembre 2021

Transis d’art

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 septembre 2000 - 119 mots

L’évocation de l’œuvre sculptée de Ligier Richier, Le Transi, conservé à l’église Saint-Étienne, sera le fil conducteur du premier festival d’arts et d’expressions actuels : « L’automne des transis », à Bar-le-Duc (tél. 03 29 45 55 00, du 23 septembre au 1er novembre).

Lors de cette succession d’expositions, concerts, spectacles, conférences et animations, les « Transis d’aujourd’hui », Bengt Lindström, Michel Haas et Jean-Robert Ipoustéguy, côtoieront des cires et des planches d’anatomie du XVIe au XXe siècle ou encore des dessins d’artistes internés provenant de l’hôpital Sainte-Anne de Paris. Évoquant également un rapport au corps, la manifestation « Collection » réunit des œuvres signées Bonfert, Poitevin, Appelt, prêtées par la FRAC Lorraine et le Musée de la ville.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°110 du 8 septembre 2000, avec le titre suivant : Transis d’art

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque