Mercredi 26 janvier 2022

Art contemporain

Top chrono

Par Céline Garcia-Carré · L'ŒIL

Le 27 juin 2019 - 323 mots

Nantes -  Vous avez l’heure ? Réponse place Graslin à Nantes. Dans la douce chaleur de l’été, s’anime toutes les heures un étrange objet sur l’un des porches de la fameuse place en hémicycle conçue au XVIIIe siècle, telle une scène prolongeant celle du théâtre qui lui fait face, dans un espace urbain propice au spectacle.

C’est à partir de cet environnement particulier que la compagnie d’action théâtrale dans l’espace public X/tnt a imaginé une horloge mi-machine, mi-humaine, avec la complicité du sculpteur Malachi Farrell et du performeur Constantin Leu. La folie maîtrisée qui se dégage de ces courtes performances distillées à chaque heure de la journée – de 11 h à 21 h, la nuit étant tout aussi mouvementée mais silencieuse –, résulte d’un travail de création minutieux en cours depuis deux ans. La poésie de Human Clock tient autant à la puissance visuelle des programmations de Malachi Farrell qu’à l’endurance de Constantin Leu, qui s’adonne heure par heure à un véritable « corps-à-corps » avec la machine du temps, dans des scènes écrites par Ludovic Nobileau. Une boîte installée sous le porche, d’où surgit un drôle de coucou, est synchronisée avec les volets du balcon laissant entrevoir d’étranges phénomènes et objets. Ce cadre en deux parties qui compose Human Clock donne forme et espace au temps, mais aussi consistance à ce métronome invisible et pourtant permanent. La création reprend les codes des premières horloges mécaniques apparues à la fin du XIIIe siècle dans les villes d’Europe pour structurer les journées de travail dans des espaces urbains en expansion. Le temps ainsi mécanisé organise, contrôle, voire domine, à l’image de ce grand horloger-performeur qui tente chaque jour de lutter contre cette machine indomptable, contraint d’être présent à chaque heure de la journée. Quoi de plus propice que le temps des vacances pour se délecter de l’humour spectaculaire de Human Clock, qui invite de façon collective à une réflexion sur notre rapport individuel au temps ?

Quoi ?
Human Clock,
de Malachi Farrell, Ludovic Nobileau et Constantin Leu.
Où ?
Place Graslin à Nantes, dans le cadre du « Voyage à Nantes ».
Quand ?
Du 6 juillet au 1er septembre 2019.
Comment ?

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°725 du 1 juillet 2019, avec le titre suivant : Top chrono

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque