Tombes de chefs francs

Trois sépultures mérovingiennes, mises à jour par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) en 2002, font l’objet d’une reconstitution scientifique inédite à Saint-Dizier.

SAINT-DIZIER (Haute-Marne) - La qualité des objets (armes d’apparat, perles et pierres précieuses, vaisselle et verrerie) et du mobilier funéraire témoigne d’un statut prestigieux supérieur à d’autres tombes datant également du VIe siècle. Grâce aux prêts de deux cents objets venus de musées français, l’exposition met en perspective cette pratique rituelle de l’inhumation dans son contexte historique et politique. Un cycle de conférences accompagne cette découverte pour en éclairer les enjeux.

« Nos ancêtres les barbares, voyage autour de trois tombes de chefs francs », Espace Camille Claudel, 9, avenue de la République, 52100 Saint-Dizier, tél. 03 25 07 31 50, www.ville-saintdizier.fr. Jusqu’au 30 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°298 du 6 mars 2009, avec le titre suivant : Tombes de chefs francs

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque