Taylor, le baron philanthrope

Par Cléo Garcia · Le Journal des Arts

Le 29 octobre 2014 - 126 mots

PARIS - La Fondation Taylor consacre une exposition à son créateur méconnu Isidore Taylor, qui a marqué la vie culturelle de son siècle par de multiples œuvres et collaborations prestigieuses.

 En faisant dialoguer textes, estampes disposées en mosaïque et plusieurs grands formats à l’huile dans trois salles principales, le parcours présente cinq importants projets pour lesquels il a œuvré : sa collaboration avec Nodier et de Cailleux pour les Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France, la mission en Égypte pour obtenir l’obélisque de Thèbes, la « collection espagnole » du Louvre qu’il a constituée, sa carrière d’homme de théâtre et ses initiatives philanthropiques qui ont mené en 1844 à la fondation de l’Association des artistes peintres, sculpteurs, architectes graveurs et dessinateurs, ancêtre de Fondation Taylor.

« Le Baron Taylor à l’avant-garde du romantisme »

Jusqu’au 15 novembre, Fondation Taylor, 1 rue la Bruyère, 75009 Paris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°422 du 31 octobre 2014, avec le titre suivant : Taylor, le baron philanthrope

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque