Sur la trace des Thraces

L'ŒIL

Le 28 août 2008

S’ils ne semblent pas avoir développé, comme leurs voisins grecs, d’art monumental, les Thraces étaient en revanche de fins orfèvres : 200 bijoux et vaisselles en or et en argent du Ve millénaire av. J.C. au IIIe siècle ap. J.C., provenant des grandes tombes royales de la Bulgarie centrale, dévoilent la richesse
et la finesse de cet art princier et permettent d’aborder l’histoire, la religion et les cultes funéraires de cette civilisation méconnue.

Fort Worth, Kimbell Art Museum, jusqu’au 3 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°497 du 1 juin 1998, avec le titre suivant : Sur la trace des Thraces

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque