Mardi 18 décembre 2018

musée

Stroganoff aux USA

L'ŒIL

Le 1 juillet 2000 - 146 mots

Stroganoff est l’un des noms les plus célèbres de l’histoire russe, celui d’une famille noble qui, pendant cinq siècles, a marqué le monde des marchands et des financiers mais aussi celui de l’art, en constituant par ses commandes et ses acquisitions une collection d’une richesse extraordinaire. Le Kimbell Art Museum de Fort Worth rassemble 230 œuvres provenant de celle-ci et couvrant une période qui va de la fin du XVIe siècle au début du XIXe siècle. Botticelli, Poussin, Claude Lorrain, Van Dyck, Luca Giordano et des peintres français du XVIIIe siècle comme Hubert Robert, Vigée Le Brun, Watteau et Greuze forment un bel ensemble de peintures. Outre des broderies incrustées d’argent et des objets des XVIe et XVIIe siècles, l’exposition met en valeur une sélection d’icônes de l’École Stroganoff, dont certaines, monumentales, sont prêtées par le monastère Solvychegodsk.

FORT WORTH, Kimbell Art Museum, jusqu’au 1er octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : Stroganoff aux USA

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque