Dimanche 25 février 2018

À Saint-Claude, un écrin pour joyaux

Par Colin Lemoine · L'ŒIL

Le 23 janvier 2009

Au cœur du cirque montagneux du Jura brille depuis peu une pépite.

Suspendu à de verts flancs escarpés, ce joyau doré tout en épure affiche d’emblée la couleur. Les couleurs, même, puisque le récent musée de Saint-Claude abrite derrière sa façade luminescente une riche collection d’œuvres bigarrées. Et si la plupart d’entre elles appartiennent aux sommets de l’histoire de l’art moderne, un détour par les sous-sols de cet ancien palais abbatial révélera des splendeurs chromatiques exhumées.
Orchestrées par l’architecte Adelfo Scaranello, la réhabilitation et la transformation du bâtiment conventuel insistent sur la richesse d’un lieu stratifié par le temps. Dès lors, aux vestiges archéologiques mis au jour dans les parties basses d’un complexe somptueux – ainsi la chapelle Claude-Venet décorée en 1478 – répond en surface une extension moderne dont la surface irradiante semble briller de ses ors baroques.
C’est une chose d’édifier un écrin, c’en est une autre de le remplir de joyaux. Or, deux donations, effectuées en 2002 et 2008 par les artistes et collectionneurs René Genis et Guy Bardone, pourvoient le musée de quelque trois cent quarante bijoux, depuis des pièces historiques (Vallotton, Vuillard, Dufy ou Bonnard) aux toiles des peintres de la « réalité poétique » (Brianchon, Oudot, Legueult et les donateurs eux-mêmes) en passant par une sélection d’œuvres graphiques majeures (Giacometti, Picasso et Chagall). À Saint-Claude, les orpailleurs ont encore de beaux jours devant eux…

A voir

« Donations Guy Bardone - René Genis », musée de l’Abbaye, 3, place de l’Abbaye, Saint-Claude (39), tél. 03 84 38 12 60, depuis le 25 octobre 2008.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°610 du 1 février 2009, avec le titre suivant : À Saint-Claude, un écrin pour joyaux

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque