Mardi 25 septembre 2018

« Saint Augustin, une mémoire d’Algérie »

Par LeJournaldesArts.fr · Le Journal des Arts

Le 21 novembre 2003 - 101 mots

Le Musée d’Aquitaine de Bordeaux se penche sur le destin hors du commun de saint Augustin, dans l’Afrique romaine des IVe et Ve siècles – période qui voit l’essor du christianisme et de ses différentes formes.

Les quelque 80 pièces archéologiques réunies illustrent l’environnement matériel, spirituel et artistique du père de l’Église chrétienne. Des stèles aux symboles énigmatiques témoignent de la présence d’anciennes croyances puniques sur les rives de cette Afrique romaine, avant que ne s’impose, notamment dans la statuaire, le panthéon gréco-romain. Ce sera ensuite la symbolique chrétienne qui s’affichera sur les plats, céramiques, lampes à huile, sarcophages et mosaïques.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°181 du 21 novembre 2003, avec le titre suivant : « Saint Augustin, une mémoire d’Algérie »

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque