Lundi 17 décembre 2018

Retour en Terre Sainte

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 12 mai 2000 - 137 mots

Réunissant 500 œuvres et objets provenant, pour la plupart, de sites archéologiques régionaux mais aussi de musées internationaux, l’exposition « Le berceau du Christianisme » (jusqu’au 21 octobre, Musée d’Israël à Jérusalem) offre un panorama historique des débuts du christianisme en Terre Sainte et de son développement, à partir du IVe siècle, sur le territoire romain.

Appel à la compréhension entre les religions, il s’agit d’un projet audacieux. Nulle part l’archéologie n’est plus politisée qu’en Israël, où les Sionistes revendiquent les vestiges comme des preuves du droit des Juifs à leur terre. Au milieu de nombreux trésors archéologiques (mobilier, reliquaires, objets liturgiques...), se trouvent ces deux figurines en céramique représentant une mère allaitant son enfant. Familier de l’art du Proche-Orient et de l’Égypte, ce modèle fut adopté par le christianisme balbutiant pour représenter la Vierge à l’Enfant.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°105 du 12 mai 2000, avec le titre suivant : Retour en Terre Sainte

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque