Vendredi 17 septembre 2021

Retables brabançons à l’honneur

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 8 septembre 2000 - 97 mots

À l’occasion du projet « Itinéraires bruxellois des retables sculptés à volets peints (XVe-XVIe siècles) », six pièces d’autel de la période gothique tardive ont été sélectionnées par le Musée du Cinquantenaire ( 32 (0)2 741 73 00, jusqu’au 17 septembre), à Bruxelles.

Parmi les œuvres exposées se trouvent le Retable de Saint-Georges, fabriqué en 1493 pour la chapelle Notre-Dame-du-Dehors à Louvain ; le Retable de la Passion, du legs Vermeersch, vraisemblablement destiné à l’ambiance intime d’un autel privé ou encore le Retable de la Passion d’Oplinter (1530-1540), pièce anversoise comprenant dix scènes sculptées et douze peintes.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°110 du 8 septembre 2000, avec le titre suivant : Retables brabançons à l’honneur

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque