musée

Rembrandt ou le génie de la gravure

Par Bénédicte Ramade · L'ŒIL

Le 20 février 2008

Les gravures de Rembrandt ont toujours été très recherchées, même de son vivant. Le British Museum de Londres et le Rijksmuseum d’Amsterdam possèdent les deux plus belles collections de ces gravures. Les 200 pièces provenant de ces collections forment un ensemble exceptionnel, où l’on retrouve de célèbres chefs-d’œuvre, tels que La Pièce aux cent florins, Les Trois arbres ou Les Trois croix, mais aussi toutes les scènes bibliques, la série des autoportraits réalisés au long de la carrière de l’artiste, les scènes de genre, les paysages et les portraits, en un mot tout ce qui a fait sa gloire. En présentant les différents états d’une même gravure, l’exposition montre comment l’artiste, à partir d’une première image, pouvait en créer de nouvelles, rajoutant ou supprimant des personnages, transformant le décor et l’éclairage, parfois de façon radicale. Car Rembrandt n’est pas moins inventif, ni moins génial, avec les burins qu’avec les pinceaux, et son œuvre gravée aurait suffi à faire de lui un artiste majeur de son siècle.

LONDRES, British Museum, jusqu’au 8 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°523 du 1 février 2001, avec le titre suivant : Rembrandt ou le génie de la gravure

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque