Samedi 5 décembre 2020

Questions à… Blaise Duco

Conservateur au Louvre

L'ŒIL

Le 18 mai 2011 - 213 mots

Annie Yacob :  Pourquoi Rembrandt s’est-il passionné pour la figure du Christ ?
Blaise Duco : Rembrandt s’est passionné pour la figure du Christ à cause du caractère porteur du sujet. Celui-ci est universel, ce qui permet au peintre à la fois de s’inscrire dans la tradition des grands maîtres et en réaction contre eux, en reprenant de zéro le problème de sa représentation.

A.Y. : En quoi la démarche de Rembrandt est-elle unique et révolutionnaire ?
B.D. : Rembrandt s’est élevé contre ce qui était devenu un stéréotype, une formule répétée sans cesse. Il a cherché à faire du nouveau à partir d’un grand sujet classique, en renouvelant son traitement. Pour cela, il a probablement utilisé un modèle vivant et de surcroît juif.

A.Y. : Pourquoi recourir à un modèle vivant ?
B.D. : La possibilité pour Rembrandt de travailler à partir d’un modèle vivant correspond à un approfondissement de ses recherches depuis son plus jeune âge. Comme beaucoup d’érudits en Hollande, il s’intéresse à la Bible. En tant que protestant, il accorde une place importante à son interprétation. Il a une passion pour le passé biblique, et donc le fait de recourir à un modèle vivant juif lui permet d’établir une relation entre l’Ancien et le Nouveau Testament, et de revenir ainsi à la vérité historique.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°636 du 1 juin 2011, avec le titre suivant : Questions à… Blaise Duco

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque