Mardi 10 décembre 2019

hôtel

Quartier d’été pour cinq artistes

L'ŒIL

Le 1 juillet 2001 - 189 mots

Provoquer une rencontre entre l’art contemporain et le public hors de l’espace habituel des musées et galeries, tel est le projet de l’exposition « quARTier d’été au Saint-James », organisée par Alexandre Rivault et Marie-Claude Le Floc’h-Vellay, de l’agence Courant d’art. Cinq artistes investissent l’hôtel-restaurant rénové par Jean Nouvel. Les clients et visiteurs peuvent ainsi, près de la réception et dans les espaces de circulation, contempler une centaine d’œuvres (peintures, gravures, dessins, sculptures...) d’Adrienne Farb, David Gista, Tony Soulié, Marie Thurman et Pantxika Saint-Martin. Cette dernière, née en 1965 à Bayonne, travaille la céramique depuis six ans. Elle expose ici cinq sculptures lumineuses (Le Germe, La Goutte d’or, L’Œuf noir, L’Œuf blanc et L’Escargot) et une série de 20 lampes, des pièces uniques conçues en fonction du lieu. En jouant sur le mat et le brillant, sur le rapport entre la terre cuite et l’émail, le vide et le plein, les créations au design épuré de Pantxika Saint-Martin diffusent une lumière douce et tamisée dans les couloirs menant aux chambres de l’hôtel.

- BOULIAC, Hôtel-restaurant Saint-James, 3, place Camille Hostein, tél. 01 42 72 36 00, 1er juin-30 septembre

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°528 du 1 juillet 2001, avec le titre suivant : Quartier d’été pour cinq artistes

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque