Vendredi 17 septembre 2021

Profil d’art ligure

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 30 mars 2001 - 161 mots

Le Musée d’art contemporain de la Villa Croce à Gênes (jusqu’au 29 avril, 3 via Jacopo Ruffini, Gênes, tél. 39 010 58 57 72) a effectué une sélection parmi ses 3 000 œuvres des cinquante dernières années, rassemblées depuis son ouverture en 1985.

L’ensemble des pièces témoigne d’une activité locale prolifique, et la Villa Croce apparaît comme un centre de documentation sur ces expériences artistiques. Dans le climat international marqué par l’Arte Povera, l’Hyperréalisme et le Postmodernisme, des correspondances s’installent avec la création singulière des artistes ligures tels que Dellepiane, Costa, Caminati, Di Giusto, Porcelli ou Crosa. D’autre part, les recherches en optique et perspective du groupe Tempo Tre, l’œuvre informelle d’un artiste comme Emilio Scanavino et les collages de Corrado D’Ottavi mettent en avant le rôle de Gênes dans la diffusion de ces expériences. Une section particulière est réservée aux jeunes artistes primés par le musée. Enfin, un catalogue en deux volumes, édité par Silvana, complète cette démonstration d’art ligure.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°124 du 30 mars 2001, avec le titre suivant : Profil d’art ligure

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque