Dimanche 18 février 2018

Potion magique

Par Manou Farine · L'ŒIL

Le 28 octobre 2008

Et de quatre. Depuis 2004, « Antidote » s’est installé parmi les rendez-vous de la scène artistique française. Comme chaque automne, la Galerie des Galeries expose les derniers entrants dans la collection de Ginette Moulin et de son petit-fils, Guillaume Houzé, tandem familial issu de la maison du boulevard Haussmann.

Résultat : un show-room pointu de onze œuvres, moins force d’exposition que plaidoyer pour une certaine idée de la jeune garde tricolore. Il y a là les habitués, Saâdane Afif, Michel Blazy, Delphine Coindet, Nicolas Moulin et Laurent Grasso, et il faudra désormais compter avec quelques petits nouveaux, parmi lesquels Davide Balula et Wilfrid Almendra. Le premier fait ses débuts dans la collection avec Static Power Series (2007), une caisse de transport en bois bien louche, dont le contenu – des chips d’emballage – respire à un rythme aussi doux qu’insidieux. Quant au second, billes en céramique dans un fuselage galactique sur radeau en bois, il détaille un piège à matériaux avec Goodbye Sunny Dreams (2006), déclinaison baroque de son art foutraque mais millimétré de la sculpture.
Innovations du cru 2008 : l’exposition discute – elle initie un débat sur la critique et la scène artistiques françaises, relayé dans les pages du Journal des Arts (à lire sur www.artclair.com) – et, pompon sur le béret, Franck Scurti conçoit, en association avec la Galerie des Multiples, une voluptueuse édition : un peigne duquel s’échappent des volutes graphiques toutes de noir et blanc striées, possible et bel hommage à Bridget Riley, la papesse britannique de l’Op-Art.

« Antidote », Galeries Lafayette, 40, bd Haussmann, Paris IXe, www.galerieslafayette.com, jusqu’au 10 janvier 2009.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°607 du 1 novembre 2008, avec le titre suivant : Potion magique

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque