Pleins feux sur la collection Dakis Joannou

À Athènes, dix ans d’art contemporain en deux cents œuvres

Par Roger Bevan · Le Journal des Arts

Le 1 février 1996

La collection d’art contemporain réunie au cours des dix dernières années par l’homme d’affaires grec Dakis Joannou – qui détient pour la Grèce la concession de Coca-Cola et possède des intérêts dans l’hôtellerie, la construction et l’édition – est surtout connue de réputation, mais l’exposition présentée actuellement à l’École des beaux-arts d’Athènes permet d’apprécier son étendue et son évolution.

ATHÈNES - Dakis Joannou, qui vient d’être nommé président du Conseil international de direction du Musée Guggenheim, s’est intéressé à la production des années quatre-vingt et du début des années quatre-vingt-dix à une époque où de nombreux collectionneurs avaient cessé toute activité. Sa collection comprend plusieurs installations, ainsi que des œuvres de dimensions imposantes ou d’un caractère exigeant, que l’on considère habituellement comme hors de portée d’un collectionneur particulier.

Les deux cents œuvres exposées se subdivisent en trois catégories ou périodes. L’art des années 1985-1990 comprend des œuvres d’Ashley Bickerton, Ross Bleckner, Clegg & Guttmann, Katharina Fritsch, Robert Gober, Peter Halley, Martin Kippenberger, Jeff Koons, Allan McCollum, Matt Mullican, Thomas Schütte, Haim Steinbach et Philip Taaffe. L’art des années 1990-1995 est représenté par Janine Antoni, Matthew Barney, Jake & Dinos Chapman, Gregory Crewdson, Stan Douglas, Damien Hirst, Charles Ray, Kiki Smith et Nari Ward. Enfin, une sélection de travaux d’intérêt "historique" complète ces deux ensembles.

Jeffrey Deitch, un expert new-yorkais qui a joué un rôle influent dans l’élaboration de cette collection et organisé plusieurs expositions parrainées par la Fondation d’art contemporain Deste – créée en 1983 par Dakis Joannou –, qualifie ces œuvres de "pièces de référence". Selon lui, elles aident à comprendre quelles étaient les préoccupations des artistes au moment où ils ont créé les peintures, sculptures ou installations acquises par Dakis Joannou. Tel est le cas, par exemple, d’une Fontaine de Marcel Duchamp ayant appartenu à Andy Warhol ; de L’Énigme d’Isidore Ducasse, de Man Ray ; d’une boîte de lessive Brillo par Warhol, et d’œuvres de Vito Acconci, Richard Artschwager, John Baldessari, Walter de Maria, Dan Flavin, Gilbert & George, Donald Judd, Jannis Kounellis, Francis Picabia et Robert Smythson.

Certains artistes sont particulièrement bien représentés : Joannou possède notamment un groupe important de sculptures de Robert Gober et de Jeff Koons, ainsi que plusieurs installations de Janine Antoni, Mike Kelsey & Paul McCarthy, Nari Ward et Stan Douglas. Et pour mettre fin aux critiques lui reprochant de n’avoir présenté que deux œuvres d’artistes grecs – Labas et Takis –, Dakis Joannou organise simultanément une exposition de jeunes artistes grecs à la Maison de Chypre, à Athènes.

EVERYTHING THAT’S INTERESTING IS NEW (Tout ce qui est intéressant est nouveau). La collection Dakis Joannou, École des beaux-arts d’Athènes, jusqu’au 20 avril, puis au Musée Guggenheim de SoHo (en 1996 ou 1997) et au Musée d’art moderne de Copenhague (au printemps 1997).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°22 du 1 février 1996, avec le titre suivant : Pleins feux sur la collection Dakis Joannou

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque