Mercredi 19 décembre 2018

musée

Picasso, et le Minotaure

L'ŒIL

Le 1 décembre 2000 - 291 mots

« Le Minotaure de Picasso qui festoie, aime et se bat, c’est Picasso lui-même. C’est lui-même qu’il veut montrer tout nu... », disait Henri Kahnweiler, l’illustre marchand de Picasso. Et certes, l’identification et les implications autobiographiques sont évidentes entre le monstre brutal et jouisseur, velu et « couillu » à souhait, et cet artiste dont la vie et la création sont amplement conditionnées par la vitalité sexuelle. Mais le Minotaure de Picasso, dont la geste poétique se déploie, pour l’essentiel, entre 1933 et 1938, est une créature complexe, dont les multiples avatars justifient pleinement une exposition. Dans la mythologie crétoise, le Minotaure, monstre à corps d’homme et à tête de taureau, attendait dans le Labyrinthe pour dévorer les quatorze jeunes gens qu’Athènes devait livrer tous les ans au roi Minos. Thésée parviendra à tuer le monstre et à sortir du Labyrinthe. De la légende, Picasso ne garde que le personnage de la Bête, qu’il incorpore à ses propres thématiques. Le Minotaure apparaît triomphalement sur la première couverture de l’homonyme revue surréaliste, en 1933. Puis il est l’un des principaux thèmes de la Suite Vollard, où il se mêle aux orgies du sculpteur, avant de s’écrouler, dans l’arène, sous le couteau d’un éphèbe. Et sous les regards d’une pure jeune fille (portant les traits de la femme aimée par l’artiste) qui se risque à avancer sa main dans un extraordinaire geste de compassion. Avec une grâce limpide, Picasso touche au sublime. Il en va de même avec la série consacrée au Minotaure aveugle, qui culmine dans la grande Minotauromachie de 1935. La légende d’Œdipe fusionne avec celle de la Bête vaincue, en une vision qui nous projette dans une nuit intemporelle, scintillante et tragique.

MADRID, Musée national Reina Sofia, jusqu’au 15 janvier.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°522 du 1 décembre 2000, avec le titre suivant : Picasso, et le Minotaure

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque