Dimanche 9 décembre 2018

galerie

Picasso, encore et toujours

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 mai 2001 - 257 mots

On n’en finira donc jamais avec Picasso ! Et comment pourrait-il en être autrement ? Qualifié au soir de sa vie par la presse comme le « Protée du XXe siècle », « Le Grand Pan », « Un génie presque monstrueux », « Le plus grand rebelle », « Le plus grand inventeur des formes de son temps »..., Picasso en a encore et toujours à nous montrer, à nous apprendre. D’une précocité, d’une virtuosité et d’une liberté quasi insolentes, il a traversé tous les styles, pratiqué tous les genres, exploité toutes les techniques.
Sa célèbre formule, « Je ne cherche pas, je trouve », en dit long sur ses capacités innées à produire et à inventer. Constituée notamment de pièces rares, voire inédites, issues de la collection de Marina Picasso, dont la galerie Krugier gère le legs, l’exposition réunit quelque 80 œuvres peintes, sculptées, dessinées, gravées, qui attestent, s’il était encore nécessaire, de cette incroyable profusion. Le portrait de la sœur de l’artiste, Lola près d’une fenêtre, daté 1899, une Tête de Fernande, peinte en 1909, une gravure de la Minotauromachie, un portrait de Dora Maar, des dessins érotiques, donnent l’occasion de prendre à nouveau la mesure d’une œuvre hors pair, qui « n’est pas seulement un moment de l’histoire de la peinture, mais un moment de l’histoire de l’homme ». A ce point même que le XXe siècle est le sien, tant il l’a marqué de l’empreinte de son génie.

- GENEVE, galerie Krugier, 29-31, Grand-Rue, tél. 22 310 57 19, 20 mars-30 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Picasso, encore et toujours

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque