Dimanche 16 décembre 2018

Picasso en une

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 février 2000 - 126 mots

Si son portrait de Staline, paru en 1953 à la une des Lettres Françaises, ne manque pas de marquer d’effroi les fidèles du Parti communiste, Picasso n’arrête pas pour autant ses nombreuses collaborations avec la presse de gauche.

Pour Georges Tabaraud, ancien rédacteur en chef du Patriote, l’artiste, à l’instar d’Aragon, symbolisait « l’alliance de la culture et de la classe ouvrière ». Pendant plus de vingt ans, Europe, L’Humanité, La Nouvelle Critique, Clarté, ou encore La Marseillaise bénéficieront de l’intervention prestigieuse du peintre dans leur colonnes. Jusqu’au 19 mars, le Musée Picasso à Antibes (tél. 04 92 90 54 20) présente une soixantaine de ces unes engagées, appelant à soutenir les époux Rosenberg ou à lever son verre au « Petit père des peuples ».

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°98 du 4 février 2000, avec le titre suivant : Picasso en une

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque