Monaco (98)

Pablo picasso prince de Monaco

Grimaldi Forum du 12 juillet au 15 septembre 2013

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 26 juin 2013 - 241 mots

En hommage au quarantième anniversaire de la disparition de Pablo Picasso (1881-1973), la principauté monégasque dédie une vaste exposition au maître.

Composée de cent cinquante œuvres, la manifestation présente deux ensembles thématiques et complémentaires : « Picasso Côte d’Azur » et « Picasso dans la Collection Nahmad ». Le premier chapitre emmène les visiteurs sur les traces du peintre sur la Côte d’Azur, où il séjourne à quinze reprises entre 1920 et 1946. Séduit par la lumière et les sites qu’il y découvre, Picasso immortalise alors les paysages d’Antibes, Juan-les-Pins, Cannes et Mougins. N’emportant avec lui que peu de matériel, il réalise principalement des œuvres sur papier de petites dimensions ; de nombreux dessins d’observation – Les Toits rouges et bleus (Juan-les-Pins, 1920), mais aussi des compositions plus élaborées et poétiques, telle la Villa Chêne-Roc (Juan-les-Pins, 27 août 1931).
Si la première partie de l’exposition se focalise sur la production méridionale de l’artiste, le second volet de ce diptyque affiche une ambition nettement plus large, puisque les cent quinze œuvres provenant de la collection Nahmad couvrent pratiquement l’intégralité de la longue carrière de Picasso. Pour l’essentiel jamais présenté au public, ce fonds brille particulièrement par la quantité de pièces tardives de l’artiste, notamment ses variations autour d’un même thème. La collection présente ici plusieurs œuvres des séries Les Femmes d’Alger, d’après Delacroix, et Le Déjeuner sur l’herbe, d’après Manet.

« Monaco fête Picasso »

Grimaldi Forum, 10, avenue Princesse-Grace, Monaco (98), www.grimaldiforum.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°659 du 1 juillet 2013, avec le titre suivant : Pablo picasso prince de Monaco

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque