Samedi 17 novembre 2018

Otto Dix et le Retable d’Issenheim

Musée Unterlinden, Colmar (68) – Du 8 octobre 2016 au 30 janvier 2017

L'ŒIL

Le 16 août 2016 - 80 mots

Le Retable d’Issenheim a été achevé en 1516. Si Otto Dix (1891-1969) a pu admirer ces panneaux en 1945 lors de son incarcération à Colmar, il s’en est inspiré tout au long de sa carrière.

À travers une centaine d’œuvres, la première exposition monographique du nouveau Musée Unterlinden illustre la relation étroite entre le peintre « dégénéré » et le chef-d’œuvre de Grünewald. Le parcours chrono-thématique montre ces références persistantes qui se retrouvent dans la technique et les sujets choisis par l’artiste.

Otto Dix et le Retable d’Issenheim

www.musee-unterlinden.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°693 du 1 septembre 2016, avec le titre suivant : Otto Dix et le Retable d’Issenheim

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque