Vendredi 23 février 2018

Orsay photographié

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 décembre 2008

Musée parisien possédant la plus riche collection de photographies anciennes, Orsay s’ouvre au contemporain. Il expose les travaux réalisés par trois photographes à partir de ses sculptures.

PARIS. La Délégation aux arts plastiques et Orsay ont conclu une collaboration sur trois années pour inviter des photographes, par le biais de commandes publiques, à exprimer leur regard sur les collections et les expositions du musée. Le premier volet de cette expérience est consacré à la sculpture et réunit des artistes qui ont déjà travaillé sur ce thème. Ainsi, Patrick Faigenbaum, né en 1954, avait réalisé une remarquable série de bustes d’empereurs romains lors de son séjour à la Villa Médicis. À Orsay, il s’est intéressé à la tête de l’Apollon de Bourdelle et aux bustes caricaturaux de Daumier. La Mexicaine Alejandra Figueroa, née en 1966, a, elle, travaillé sur le fragment et la sensualité, en particulier à partir d’un monu­ment : La porte de l’Enfer de Rodin. Quant à l’Américaine Karen Knorr, née en 1954, elle a préféré jouer sur la mise en scène, l’ironie, la distance critique. Elle a disposé cinq singes empaillés sur les marches de la grande nef, contemplant Le désespoir de Jean-Joseph Perraud !

PHOTOGRAPHIER LA SCULP­TURE : TROIS CONTEMPORAINS AU MUSÉE D’ORSAY, jusqu’au 27 septembre, Musée d’Orsay, 1 rue de Bellechasse Paris, tél. 01 40 49 48 14, tlj sauf lundi 10h-18h, jeudi 10h-21h45, dimanche 9h-18h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°63 du 19 juin 1998, avec le titre suivant : Orsay photographié

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque