Mardi 18 décembre 2018

Orfèvrerie bordelaise

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 juin 2000 - 126 mots

Depuis une vingtaine d’années, le Musée des arts décoratifs de Bordeaux s’est constitué une intéressante collection d’argenterie civile : vingt-quatre pièces pour la table, mais aussi pour la toilette, témoignent de la richesse de la ville au XVIIIe siècle, qui, en 1785, comptait cinquante-trois maîtres orfèvres.

Des productions typiques de la région, tels le pichet à vin, la tasse ronde à ombilic et le tire-vin (pipette qui permet de prélever le vin dans les barriques), seront présentées. Une soixantaine de prêts provenant de collections privées complètent cette exposition. L’événement a été également l’occasion de publier un catalogue de la collection du musée, constituée en grande partie grâce à des dons. (« La vaisselle d’argent à Bordeaux », Musée des arts décoratifs de Bordeaux, 22 juin-15 octobre).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°107 du 9 juin 2000, avec le titre suivant : Orfèvrerie bordelaise

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque