Mercredi 12 décembre 2018

Obscur Bandinelli

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 27 février 2008 - 112 mots

Poursuivant sa politique de présentation des collections d’arts graphiques, le Musée du Louvre expose une quarantaine de dessins de Baccio Bandinelli (1493-1560), de son vrai nom « Bartolommeo Brandini », l’un des chefs de fil du maniérisme à l’époque de Michel-Ange. Utilisant fréquemment la sanguine, c’est cependant l’encre brune qui lui permet d’exprimer pleinement son talent et la violence des sentiments humains. La relation étroite entre le dessin et la sculpture dans l’œuvre de cet artiste est évoquée par la présentation de quelques pièces provenant du département des Sculptures. Réputé difficile, arrogant et cupide, Bandinelli, dont l’œuvre sculpté fut vivement critiqué par ses contemporains, est une des figures noires du Cinquecento florentin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°276 du 29 février 2008, avec le titre suivant : Obscur Bandinelli

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque