Dimanche 21 octobre 2018

Nu intégral

L'ŒIL

Le 1 février 2004 - 314 mots

D’abord intimement lié aux scènes mythologiques, à la peinture d’histoire – le grand genre par excellence – et à l’enseignement académique, le nu devient à partir de la seconde moitié du XIXe siècle l’un des principaux champs d’expérimentation pour les artistes (au même titre que le paysage ou la nature morte), et l’enjeu de recherches picturales nouvelles. De sujet, le nu devient aussi moyen et prétexte, au XXe siècle, à toutes les audaces formelles dans des œuvres emblématiques telles que Les Grandes Baigneuses de Cézanne (1898-1903), Les Demoiselles d’Avignon de Picasso (1907) ou encore le Nu descendant l’escalier de Duchamp (1913). Certes, presque tous les artistes ont un jour ou l’autre peint, dessiné, sculpté, photographié un nu, et le thème n’a rien de révolutionnaire. Mais le tour de force de cette exposition est d’avoir pu réunir un corpus impressionnant d’œuvres d’Ingres, Degas, Rodin, Man Ray, Klimt, Modigliani, Dix, Hockney ou Klein – pour n’en citer qu’une infime partie –, grâce à des prêts consentis par les plus grandes collections publiques et privées. L’exposition de Bologne couvre, à travers quatre cents œuvres, toutes les périodes de l’histoire de l’art depuis le néoclassicisme jusqu’à nos jours ; une première section est réservée à la peinture et la sculpture, l’autre à la photographie. Des performances et des films des années 1960 à aujourd’hui complètent cet événement qui s’inscrit dans un cycle de quatre expositions consacré aux genres dans l’histoire de l’art. Conçue par Peter Weiermair, directeur de la Galleria d’Arte Moderna et commissaire des expositions, « Le Nu, entre idéal et réalité » en est le second volet après « La nature de la nature morte », organisée en 2001. En attendant les deux derniers, qui se pencheront sur le paysage et le portrait.

« Il nudo fra ideale e realtà », BOLOGNE, (Italie), Galleria d’Arte Moderna, 3 piazza della Costituzione, tél. 051 502 859, 22 janv.-9 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°555 du 1 février 2004, avec le titre suivant : Nu intégral

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque