Noureïev dans son fief

La Ville lumière rend hommage au danseur-étoile

Le Journal des Arts

Le 12 octobre 2009

Deux ans après les mémorables ventes Noureïev qui ont suscité un engouement quasi hystérique à New York et à Londres, plusieurs centaines de pièces acquises lors de ces vacations par la Fondation Noureïev sont mises en dépôt au Musée Carnavalet, qui en présente une sélection.

PARIS. La simple croix en bois qui marquait l’emplacement de la tombe de Noureïev au cimetière russe de Sainte-Gene­viève-des-Bois, dans la banlieue parisienne, a disparu. Elle a été remplacée par une incroyable création originale, réalisée en mosaïque par l’Akomena Studio de Ravenne. Ce "tapis de mosaïques" en style caucasien a été dessiné par le scénographe Ezio Frigerio à la demande de la Fondation Noureïev (Zurich), qui a par ailleurs décidé de mettre en dépôt au Musée Carnavalet une sélection d’objets ayant appartenu au danseur étoile russe, décédé en 1993. Avant de créer un "lieu de mémoire" au sein de l’hôtel Carnavalet d’ici l’an 2000, le musée présente actuellement un ensemble haut en couleurs de costumes de scène, costumes anciens, châles, kilims, bibelots, objets d’art, affiches, livres, disques et partitions… soit environ 400 numéros, dont 260 photographies. Une évocation de la carrière de danseur de Noureïev ouvre le parcours de l’exposition, qui se poursuit avec ses meubles et objets personnels réunis dans un espace recréant l’atmosphère de bazar dont il aimait s’entourer dans ses appartements new-yorkais (sur Central Park) et parisien (quai Voltaire). Toute la documentation relative à son activité de chorégraphe et de directeur de scène, regroupée dans les dernières salles, "permettra bientôt aux chercheurs d’écrire la grande étude monographique qui fait encore défaut", espère le commissaire de l’exposition, Jean-Marc Léri.

RUDOLF NOUREÁ?EV, UNE ÉTOILE À PARIS, jusqu’au 27 juillet, Musée Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 75003 Paris, tél. 01 42 72 21 13, tlj sauf lundi 10h-17h40.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°37 du 2 mai 1997, avec le titre suivant : Noureïev dans son fief

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque