musée

No fun for no future

L'ŒIL

Le 1 juillet 2000

L’exposition « Les années punk » réunit près de 70 œuvres des années 1981-86 de Philippe Hortala, récemment disparu. « Ma production d’images est celle d’un béquillard balloté dans une multitude de causes nobles », disait celui-ci. Il prônait la bâtardise en « faisant klaxonner » ses peintures, sculptures, dessins et gravures. Les formes sont rondes, les couleurs hurlantes, le trait charbonneux. Une œuvre entre transgression de l’image par la pacotille et attitude rock.

LES SABLES D’OLONNE, Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, 8 juillet-8 octobre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : No fun for no future

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque