Nil Yalter, artiste nomade

La Verrière Hermès jusqu’au 5 décembre 2015

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 22 octobre 2015 - 300 mots

« Exile is a Hard Job » (« C’est un dur métier que l’exil ») est inscrit en lettres de néon au mur de La Verrière, l’espace d’art contemporain de la Fondation Hermès à Bruxelles.

« Bon, tout le monde fait du néon. Mais, ici, ce n’est pas esthétique, c’est seulement un titre. D’habitude je l’écris sur une banderole. » Ceci pourrait résumer Nil Yalter, artiste d’origine turque, née en Égypte en 1938 et installée à Paris dès 1965. Depuis les années 1970, elle suit son propre cheminement artistique, loin des prescriptions de l’art contemporain, s’appropriant des sujets politiques et sociétaux. Sa démarche continue et déterminée est réactivée dans l’espace de la fondation sur le thème de l’exil et du nomadisme. Au centre, on retrouve Topak Ev, la « maison ronde » des Bektiks, population turkmène nomade des plaines anatoliennes, une pièce créée en 1973, sur laquelle elle a écrit les mots du poète nomade Velimir Khlebnikov. Entre enquête ethnographique et œuvre d’art, Topak Ev parle d’une vie de déplacements, menacée par la sédentarisation, des mythes et des croyances qui s’y rapportent et de ce lieu restreint, seul espace de liberté des femmes, car la « maison ronde » leur est réservée. Le voyage, l’exil, sont aussi le thème de L’Orient-Express, une pièce de 1976. Nil Yalter a filmé, dessiné et pris en photo le trajet et les populations d’Europe de l’Est en déplacement, chargées de bagages. La succession d’images collées les unes aux autres forment les rushes d’un film ou les fenêtres successives du train. La beauté poétique de l’œuvre sous-tend une réalité dure et encore trop actuelle. En tout, trois œuvres peuplent l’espace qui semble vide, mais il faut s’attarder sur chacune pour saisir la densité du travail militant, créatif, féministe, mené par Nil Yalter depuis quarante ans.

« Nil Yalter. 1973/2015 »

La Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, 50, boulevard de Waterloo, Bruxelles (Belgique), www.fondationdentreprisehermes.org

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°684 du 1 novembre 2015, avec le titre suivant : Nil Yalter, artiste nomade

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque