galerie

Naissance de l’Allemagne moderne

L'ŒIL

Le 7 février 2008

L’expressionnisme allemand est à l’honneur en Suisse. Après Kirchner à la Fondation Neumann de Gingins et Jawlensky à la Fondation de l’Hermitage de Lausanne, la galerie Art Focus de Zürich présente à son tour une cinquantaine d’œuvres des principaux artistes de Die Brücke (le Pont) et du Blaue Reiter (le Cavalier bleu). Ces deux groupes, fondés respectivement à Dresde en 1905 et à Munich en 1911, ont en commun d’avoir marqué le début de l’art moderne en Allemagne en rejetant les conventions académiques et la morale bourgeoise au profit de la célébration de l’instinct, de la libération de leur « nécessité intérieure ». L’art comme moyen de redonner force et vitalité à une Allemagne encore trop ancrée dans le XIXe  siècle, voilà ce que nous montre l’exposition à travers les personnalités les plus significatives de cette génération : Kirchner, Kandinsky, mais aussi Gabriele Münter, August Macke, Emil Nolde ou Franz Marc.

- ZÜRICH, galerie Art Focus, Basteiplatz 7, tél. 1 225 38 38, 1er juin-28 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°528 du 1 juillet 2001, avec le titre suivant : Naissance de l’Allemagne moderne

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque