Munch sur poupées gonflables

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 20 octobre 2009

Autour du Cri d’Edvard Munch, le Musée des Beaux-Arts de l’Ontario à Toronto mêle peintures, gravures, bouteilles de bière, poupées gonflables…

TORONTO. À côté d’une exposition présentant 59 gravures et lithographies, ainsi que l’une des trois versions du Cri, le Musée présente jusqu’au 25 mai des exemples de la reproduction du célèbre tableau : tee-shirts, poupées gonflables, cravates, aimants, bouteilles de bière, veilleuses pour enfants ou tapis à souris d’ordinateur, voire une robe appartenant à une vedette de la télévision australienne... "Le Cri est l’œuvre la plus reproduite après la Joconde, souligne Michael Parke-Taylor, conservateur associé chargé de l’art européen, c’est devenu une image de l’homme moderne, complètement stressé et fou d’angoisse".

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°35 du 4 avril 1997, avec le titre suivant : Munch sur poupées gonflables

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque