Mardi 11 décembre 2018

Miró change la déco

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 23 mars 2010 - 301 mots

En écho aux importantes réalisations murales de l’artiste catalan, la fondation Joan Miró propose un panorama restreint mais significatif de « l’art mural » contemporain. Pendant la quinzaine de jours précédant l’ouverture de l’exposition, les artistes ont été invités à travailler sur place.

Le parcours débute par un hommage à des artistes anonymes venues de Mauritanie. Des femmes de la coopérative féminine de Djajibiné Gandega « Djida » ont appliqué avec leurs mains des pigments naturels sur une surface fraîchement enduite, comme elles le font traditionnellement pour embellir leurs maisons. Elles superposent plusieurs couches de pigments frais, ralentissant ainsi le processus de séchage de la peinture.

De fines craquelures apparaissent alors, créant une subtile unité entre les motifs peints et la surface du mur. À Barcelone, ces femmes de l’ethnie soninké ont recouvert l’ensemble des surfaces mises à leur disposition de motifs géométriques harmonieusement désorganisés.

Les tags réalisés par UTRcrew de Bosnie-Herzégovine et ScopeOne de Singapour confirment la pérennité d’une tradition récente apparue à New York à la fin des années 1960. Plus innovantes sont les vastes surfaces recouvertes de plans monochromes vivement colorés de Lothar Götz, artiste allemand travaillant à Londres, et les plaisantes interventions des Espagnols Nuria Mora et Eltono. également savoureux, les innombrables dessins tracés à la craie blanche sur tableau noir de Brian Rea, illustrateur-designer américain bien connu des rédactions outre-Atlantique.

Le jardin de lierre vertical de Jerónimo Hagerman (Mexique), les vastes compositions en papier peint de Ludovica Gioscia (Italie), le mur interactif sur lequel le public est invité à lancer des fléchettes de Jacob Dahlgren (Suède) et les interventions de Sakarin Krue-On (Thaïlande) et de Paul Morisson (Royaume-Uni) complètent ce regard éclectique sur les pratiques muralistes contemporaines.

« Murals, pratiques murales contemporaines », fondation Joan Miró, parc de Montjuïc, Barcelone (Espagne), http://www.fundaciomiro-bcn.org, jusqu’au 6 juin 2010.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°623 du 1 avril 2010, avec le titre suivant : Miró change la déco

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque