Dimanche 18 novembre 2018

Ming en direct

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 juillet 2003 - 324 mots

On connaît la formule dite « ateliers portes ouvertes ». Elle a fait florès depuis de nombreuses années drainant une population d’amateurs d’art curieux d’en savoir toujours plus sur les conditions de
la création. Si elle est ordinairement le lot d’associations de quartiers ou d’arrondissements, elle n’est guère le fait de l’institution. À moins que cette façon de se donner à voir en plein chantier n’entre dans la démarche même du travail de l’artiste, comme c’était le cas de Joseph Beuys : on se rappelle à ce propos sa prestation publique à Beaubourg fin 1984 en hommage à Orwell. Que Yan Pei-Ming ait décidé d’opérer sur le même tempo dans le cadre de l’invitation en résidence que lui a adressée le FRAC Champagne-Ardenne ne surprendra pas.
Sans être le parangon de l’artiste communicateur, Ming est plutôt du genre altruiste comme en témoigne le genre du portrait par lequel il s’est fait connaître.  Après celui de Mao qu’il a décliné à l’envi, il a été amené au fil du temps à se confronter à des modèles bel et bien vivants, se prenant parfois au jeu d’un protocole de travail qui l’a conduit à déplacer son atelier en lieu et place de son intervention. C’est ce qui se passe à Reims où Ming a installé ses quartiers d’été s’appropriant l’espace d’exposition du FRAC Champagne-Ardenne pour le transformer en un lieu de création vivante, un véritable laboratoire de recherche picturale. C’est donc au beau milieu d’un chantier, dans le vif même d’une création en acte,  que l’artiste accueillera les visiteurs. L’occasion est assez rare pour ne pas la saisir d’autant que Ming est un personnage qui ne manque pas de « pittoresque » (ceci dit en toute connaissance étymologique du mot qui renvoie à la peinture : pittoresque... pittura !). Visite d’atelier avant exposition en septembre.

« Yan Pie-Ming, chantiers », REIMS (51), FRAC Champagne-Ardenne, 1 place Museux, tél. 03 26 05 78 32, 10 juil.-31 août.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°549 du 1 juillet 2003, avec le titre suivant : Ming en direct

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque