galerie

Mi-homme, mi-bête

L'ŒIL

Le 8 février 2008

- PARIS, galerie JGM, 8bis, rue Jacques Callot, tél. 01 43 26 12 05, 15 juin-21 juillet.

« J’étais impressionné par ceux qui avaient créé quelque chose de différent ». Lynn Chadwick, considéré comme un sculpteur britannique contemporain majeur, appartient à cette génération d’artistes qui, dans les années 50, ont voulu apporter du nouveau.
Et c’est ce qu’il fait depuis 1956, année où il obtient le Prix international de sculpture à la Biennale de Venise. L’exposition de la galerie JGM retrace l’évolution de sa recherche autour de ce qu’il définit lui-même comme la création de « formes qui suggèrent l’animalier ou l’humain, pas vraiment des formes, plutôt des caractères ». Entre le naturalisme qui l’inspire et les figures géométriques qu’il utilise, Lynn Chadwick définit son propre style. Il met son talent au service d’œuvres monumentales façonnées dans le métal, dont il laisse apparaître les soudures, renforçant ainsi tant l’aspect brut que la valeur dramatique de ses personnages. L’atmosphère qui les entoure est alors parfois pesante, souvent inquiétante et toujours fascinante.

- PARIS, galerie JGM, 8bis, rue Jacques Callot, tél. 01 43 26 12 05, 15 juin-21 juillet.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°528 du 1 juillet 2001, avec le titre suivant : Mi-homme, mi-bête

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque