Lundi 10 décembre 2018

musée

Marcel Duchamp, version 2000

L'ŒIL

Le 1 avril 2000 - 255 mots

Juste après son ouverture, l’une des premières expositions qui avait donné ses lettres de noblesse et sa réputation au Centre Pompidouavait été une rétrospective Marcel Duchamp. L’événement avait fait date. Aujourd’hui, avec la réouverture du Centre, une nouvelle exposition consacrée à Marcel Duchamp évoque cette période faste. Pourtant tout sépare les deux événements. On pourrait même dire que chacun à sa manière atteste de l’état d’esprit et de la politique du Centre. Commençons par le catalogue. Celui de 1977 avait marqué par le sérieux des études. Rapidement introuvable, il fait désormais partie des incunables avidement recherchés. Aujourd’hui, la gigantesque monographie initialement prévue pour accompagner l’exposition ne verra pas le jour, faute d’accord entre le Centre et les éditions Flammarion. En 1977, l’exposition se voulait rétrospective. Aujourd’hui, Didier Ottinger construit son propos à partir d’une dation, la dation Teeny Duchamp, qui comprend entre autres deux œuvres majeures : Les Notes autographes de la boîte verte (1934) et surtout les Neuf Moules Mâlics (1914), véritable étude pour la réalisation de La Mariée mise à nu par ses célibataires, même, plus connu aujourd’hui sous le nom de Grand verre. À partir de ces deux pièces maîtresses, Didier Ottinger construit un parcours intelligent où les ready-mades déjà présents dans les collections de Beaubourg (Trois stoppages-étalons, Roue de bicyclette, Porte-bouteille) côtoient ces nouvelles pièces inconnues du public. L’ensemble des pièces, provenant parfois d’institutions étrangères, donne un aperçu cohérent de l’œuvre d’un artiste qui réserve, près de 30 ans après sa mort, de nombreuses surprises.

PARIS, Centre Pompidou, jusqu’au 5 juin.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°515 du 1 avril 2000, avec le titre suivant : Marcel Duchamp, version 2000

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque