Dimanche 16 décembre 2018

galerie

Mailhes en ses appartements

L'ŒIL

Le 1 avril 2000 - 144 mots

Les cinq tableaux présentés à la galerie Frank, accompagnés de maquettes et de plans, appartiennent à une série dont le sujet est l’appartement nouvellement investi. Architecte de formation, Philippe Mailhes élabore un système graphique de points et de lignes, correspondant aux déplacements effectués dans ce lieu d’habitation. Sur ordinateur, il construit une trame de lignes blanches et noires, et dernièrement de couleurs, qu’il reproduit sur toile. Le format du support, 200 x 185 cm, est immuable pour des raisons physiques : le spectateur est absorbé par la taille « à échelle humaine » de la toile. Le médium informatique apporte à son travail une dimension sérielle et mécanique, le dessin précédent devenant la base du suivant après transposition. L’artiste utilise pour chaque toile, un fragment de la série, excluant toute prétention au fini de l’œuvre, en constante évolution.

PARIS, galerie Frank, jusqu’au 8 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°515 du 1 avril 2000, avec le titre suivant : Mailhes en ses appartements

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque