Samedi 24 février 2018

centre d’art

L’excessive sagesse d’Xn

L'ŒIL

Le 17 mars 2008

L’an dernier nous avions salué la première édition de Xn à l’Espace des Arts de Chalon-sur-Saône.
Le directeur du lieu, Jean-Marc Grangier, avait en effet eu l’excellente idée de confier ces espaces difficiles à un collectif de commissaires d’expositions parfaitement informés des dernières tendances artistiques. À charge pour eux de construire, à tour de rôle, une exposition. Face à l’architecture imposante de l’ensemble, le premier commissaire, Stéphanie Moisdon-Trembley, avait opté pour un parcours chaotique où s’entrecroisaient des installations diverses, une vaste programmation cinéma. Cette année, au contraire, le nouveau commissaire, Lionel Bovier, rompt délibérement avec ce parti pris. Une fanzinothèque, réalisée par un collectif d’artistes, un free market avec des produits faussement design accueillent le public. Au premier étage sont présentés une œuvre de Daniel Roth, The second secret wall, un Home cinema mars de Dominique Gonzales-Foerster ainsi qu’une vidéo retraçant l’expérience de l’ancienne édition. Mais pour éprouver de véritables frissons, les spectateurs doivent se rendre au second étage où une gigantesque grotte de bois et de tissus construite par Xavier Veilhan les attend. Ce labyrinthe obscur destabilise totalement les sens du spectateur qui se sent perdu, incertain de ses repères. La seconde installation est un espace fictionnel réalisé par Richard Hoeck. Enfin, l’ensemble de ce parcours est fléché grâce à des panneaux réalisés par le tandem M/M, le groupe de graphisme le plus branché du moment.

CHALON-SUR-SAÔNE, Espace des Arts, jusqu’au 9 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°514 du 1 mars 2000, avec le titre suivant : L’excessive sagesse d’Xn

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque