Mercredi 21 février 2018

Les USA made in Bauhaus

L’influence de l’école sur les Etats-Unis est explorée à Essen

Le Journal des Arts

Le 10 mars 2008

Pour la première fois, une exposition se penche sur le rôle qu’ont joué, aux États-Unis, les nombreux enseignants du Bauhaus qui y ont émigré après la fermeture de l’école par le régime nazi en 1933. « Bauhaus : Dessau - Chicago - New York », qui se tient au Musée Folkwang d’Essen jusqu’au 12 novembre, analyse les influences des principes et méthodes du Bauhaus sur l’art et l’architecture américains, des années trente aux années soixante.

ESSEN (de notre correspondant) - À partir de trois cents tableaux, sculptures, dessins, projets et maquettes d’architecture, Margarita Tupitsyn, la commissaire de l’exposition, propose un parcours fondé sur une comparaison directe entre les œuvres des artistes européens et américains, remontant jusqu’aux années vingt pour les créations de notre continent. Le design est particulièrement bien représenté, avec des objets créés par Josef Albers, Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Marcel Breuer, Herbert Bayer, Lyonel Feininger et Lázlo Moholy-Nagy, le fondateur du “New Bauhaus” en 1937. Une partie de l’exposition revient sur les rencontres entre créateurs, dont témoignent, par exemple, les œuvres de Josef Albers et celles des jeunes Robert Rauschenberg et Kenneth Noland, ou sur les collaborations entre Gropius, Mies van der Rohe et les architectes américains, entre Moholy-Nagy et ses nombreux étudiants, entre Marcel Breuer et les pouvoirs publics new-yorkais pour un projet de pavillons.

La recherche dans le domaine de la photographie expérimentale a aussi connu une continuité entre l’Allemagne et les États-Unis, comme le montrent les solutions audacieuses, et parfois même paradoxales, des clichés de Gyorgy Kepes et d’Andreas Feininger, le fils de Lyonel. Une rare documentation vidéo illustre enfin les spectacles cinético-luministes des Modulateurs de lumière mécaniques de Moholy-Nagy.

- BAUHAUS : DESSAU – CHICAGO – NEW YORK, jusqu’au 12 novembre, Musée Folkwang, Goethestraße 41, Essen, tél. 49 201 88 45 314, tlj sauf lundi, 10h-18h, vendredi 10h-24h, www.museum-folkwang.de

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°113 du 20 octobre 2000, avec le titre suivant : Les USA made in Bauhaus

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque