Samedi 24 février 2018

Les sœurs Müller la tête en l’air

À Bâle, Claudia et Julia exposent une seconde fois

Par Philippe Régnier · Le Journal des Arts

Le 25 septembre 2009

Rares sont les artistes travaillant en couple, plus rares encore sont les frères ou sœurs. Pourtant, depuis plus de cinq ans, Claudia et Julia Müller développent ensemble une réflexion artistique née d’une démarche généreuse, qui s’attache au banal et aux moments d’absence dont nous sommes tous saisis.

BÂLE. Âgées respectivement de 32 et 33 ans, Claudia et Julia Müller font aujourd’hui partie des jeunes artistes suisses prometteurs. Après l’exposition au Musée d’art contemporain de Bâle qui a accompagné leur prix “Manor” en 1994, elles exposent une seconde fois à Bâle, à la Kunsthalle. La grande salle, au premier étage du centre d’art, accueille une série de grands portraits dessinés directement sur les murs. ces images, parfois à la limite du diaphane, renvoient à un état d’entre-deux, les visages restant désespérément sans expression. Les deux sœurs saisissent en effet les traits de leurs amis dans leurs moments d’absence, le regard dans le vide, l’esprit ailleurs, emporté par d’autres pensées. Une réflexion naît alors sur la notion de présence physique et/ou intellectuelle. Ces grands portraits ne croisent pas forcement le regard du visiteur, se font au contraire "fantômes" et ne cherchent à aucun moment à amorcer un échange. Même si la démarche des deux Suissesses relève d’une attention toute particulière à leur prochain, elle témoigne pourtant d’un individualisme forcené, d’un repli sur soi bien plus emblématique de la place de l’individu dans notre société contemporaine qu’il n’est généralement admis. Ces portraits exposés au regard de tous, transgressant la frontière entre espace privé et espace public, se révèlent finalement profondément anonymes, visages génériques d’une même absence contemporaine. Dans une autre salle de la Kunsthalle, les deux artistes exposent une installation vidéo qui s’attache, elle aussi, à l’observation du comportement humain. Ici, cependant, Claudia & Julia Müller se sont elles-mêmes mises en scène, nous dévoilant leurs petites activités solitaires et autres moments intimes.

CLAUDIA & JULIA MÜLLER, 20 septembre-9 novembre, Kunsthalle Basel, Steinenberg 7, Bâle, tél. 41 61 272 48 33, tlj sauf lundi 11h-17h, mercredi 11h-21h30.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°43 du 12 septembre 1997, avec le titre suivant : Les sœurs Müller la tête en l’air

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque