Sète (34)

Les Shadoks

Musée international des arts modestes (Miam) Jusqu’au 6 novembre 2016

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 24 juin 2016

Les Shadoks pointent le bout de leur bec sur le petit écran le 29 avril 1968. Six jours plus tard, des barricades surgissent au Quartier latin. L’ORTF est en grève le 17 mai, les Shadoks ne réapparaîtront qu’en septembre. Des documents originaux (dessins préparatoires, story-boards, celluloïds) créés par Jacques Roussel, le très discret inventeur de ces stupides créatures, un salon de musique Shadok, des cabines de projections… le tout confronté à des œuvres d’artistes contemporains, portent un regard savoureux sur cette roborative épopée.

Shadoks ! Ga Bu Zo Miam

Musée international de arts modestes, 23, quai Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, Sète (34), www.miam.org

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Les Shadoks

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque