Lundi 28 septembre 2020

Montréal (Canada)

Les Pompéiens en Amérique

Musée des beaux-arts Jusqu’au 5 septembre 2016

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 27 juin 2016 - 228 mots

L’an 79 de notre ère : le Vésuve connaît une violente et soudaine éruption et en peu de temps raye de la carte deux villes de Campanie, Herculanum et Pompéi. Pourtant ce drame les fait entrer dans la postérité.

Et depuis la redécouverte de ces deux sites dans le courant du XVIIIe siècle, suivie par des fouilles scientifiques dès le début du XXe siècle, le quotidien des Romains de l’Antiquité livre peu à peu ses secrets. L’exhumation d’ensembles complets d’habitations et la richesse des fresques peintes sur les murs ont permis aux archéologues d’étayer les récits des auteurs antiques qui nous sont parvenus. C’est ce quotidien que le Musée des beaux-arts de Montréal, avec l’aide des musées de Naples, a décidé de faire revivre en ses murs. Les Napolitains ont fourni la quasi-totalité des pièces présentées, les collections de l’institution québécoise étant dépourvues d’objets provenant de ces lieux. Le parcours s’appréhende comme une visite imaginaire de Pompéi, invitant le visiteur à déambuler des espaces publics aux espaces privés : rue, thermes, temples, salle de banquet, jardin d’agrément… Malgré, parfois, des choix discutables dans la scénographie (une bande-son était-elle vraiment indispensable ? Des chiens qui aboient lors de la simulation de l’éruption du Vésuve aussi ?), l’exposition réussit à nous plonger dans un quotidien lointain et pourtant si familier. Devant ces objets d’un autre âge, tantôt luxueux, tantôt simples, la magie opère toujours.

Pompéi

Musée des beaux-arts, 1380  Sherbrooke, Montréal (Canada), www.mbam.qc.ca

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Les Pompéiens en Amérique

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque