Mercredi 13 novembre 2019

Auvers-sur-Oise (95)

Les plages d’Auvers

Divers lieux jusqu’au 1er septembre 2013

Par Dominique Vergnon · L'ŒIL

Le 26 juin 2013 - 313 mots

Le premier arrivé à Auvers est Daubigny, en 1860. Il aime peindre les rives depuis le milieu de la rivière.

Sur le bateau qu’il a construit lui-même, il navigue sans cesse et, fait sans précédent, descend l’Oise puis la Seine jusqu’à la côte normande. Arrivent ensuite dans son sillage Daumier et Corot, puis, en 1872, Cézanne ; dix-huit ans plus tard, Van Gogh. Les charmes de la campagne alentour, entre blé et herbage, attirent les paysagistes. Certains d’entre eux, comme Guillaumin et
Pissarro, peignent aussi les ports de la Manche. Pendant plus d’un demi-siècle, le petit bourg du Vexin se trouve au point de passage de la route qui apporte dans un sens la marée à Paris, et du rail, qui conduit dans l’autre sens les vacanciers vers le littoral.
S’appuyant sur ce double héritage, pour la sixième édition de sa saison culturelle, Auvers choisit d’embarquer les visiteurs en direction des vagues du Nord et de leur offrir un dépaysement inattendu dans le temps et l’espace.
Plusieurs lieux se sont fédérés autour du thème de la mer afin de proposer des découvertes originales. Le Musée Daubigny invite à une confrontation avec les pêcheurs et leur dur métier, l’Orangerie du château à une rencontre avec les affichistes qui vantent les charmes des trains à vapeur. Dans la maison du docteur Gachet, le rendez-vous est pris avec les maîtres japonais du gyotaku, ces empreintes de poissons transposées sur du papier de soie.
Si les photos des « gens de mer » sont intéressantes, les publicités ferroviaires alléchantes et les impressions halieutiques fascinantes, les liens entre les sujets en revanche restent pour le moins ténus pour ne pas dire arbitraires. Pour compléter le parcours, il est toujours émouvant d’effectuer le pèlerinage, selon le mot en usage ici, aux sites qui conservent la mémoire de la vraie célébrité locale, Vincent.

« Auvers-sur-Mer »

Divers lieux, Auvers-sur-Oise (95), www.auvers-sur-mer.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°659 du 1 juillet 2013, avec le titre suivant : Les plages d’Auvers

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque