Dimanche 17 janvier 2021

Paris 16e

Les œuvres africaines dévoilent leurs plus beaux atours

Musée Dapper jusqu’au 17 juillet 2016

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 18 janvier 2016 - 285 mots

Depuis son ouverture en 1986, le Musée Dapper a organisé une cinquantaine d’expositions. Celle-ci se présente comme la somme de toutes en réunissant une sélection des plus belles pièces de la collection, acquise au fur et à mesure par Michel Leveau, polytechnicien et amateur éclairé, fondateur du lieu.

Ne boudons pas notre plaisir. « Chefs-d’œuvre d’Afrique » est d’abord un régal pour les yeux. Chaque pièce, essentiellement de la statuaire, est isolée dans sa vitrine et admirablement éclairée. Leurs qualités esthétiques sont clairement mises en avant, et elles n’en manquent pas. Mais le propos ne s’arrête pas là. Le parcours se veut une traversée des formes et des pratiques rituelles en Afrique centrale, dans la première salle, puis de l’Afrique de l’Ouest, à l’étage, et se lit comme un livre pédagogique ouvert, excellente initiation aux arts de ce continent. Le culte des ancêtres est le premier grand thème traité. Les figures de reliquaires Kota (Gabon et Congo) aux visages schématisés, plaquées de cuivre ou de laiton et aux corps en losange, se découvrent dans la diversité de leurs formes. Les reliquaires Byeri des Fang sont, eux, associés aux initiations des adolescents. Enduits à chaque rite, ils conservent sur leurs corps puissants, unissant les principes féminins et masculins, une couche noire luisante. L’un d’eux fut l’icône de l’art africain exposée à Paris en 1930, symbole de l’inspiration nouvelle apportée par les arts dits alors « primitifs » aux artistes modernes. À l’étage, on retrouve le plus ancien « autel » connu du pays Dogon (Xe siècle), un ensemble des divers masques émanant des cultures de Côte d’Ivoire, mais aussi les éléments de parures en or des populations du Ghana comme les Akan. Beau et édifiant !

« Chefs-d’œuvre d’Afrique »

Musée Dapper, 35 bis, rue Paul-Valéry, Paris-16e, www.dapper.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°687 du 1 février 2016, avec le titre suivant : Les œuvres africaines dévoilent leurs plus beaux atours

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque