Dimanche 25 février 2018

centres d’art

Les nouvelles équations de Venet

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 7 mars 2008

Dans les années 60, après une période où il multiplie les Tas de charbon, les Reliefs Carton et autres travaux photographiques au noir, Bernar Venet s’en prend à la ligne. Les dessins en coupe, les définitions mathématiques, les figures d’équations, de fonctions et de paraboles qui scandent sa production peinte sont alors à mettre au compte de la volonté de réduire l’œuvre à un simple véhicule d’information. Dans la lignée de l’art concret et en résonance avec l’art tant minimal que conceptuel qui émergent dans le même temps. On connaît la suite des événements : des sculptures faites d’angles, d’arcs et de lignes indéterminées qui font signe et marquent l’espace. Car pour Venet, « l’artiste est toujours en crise et porte en lui sa propre contradiction permanente », le revoilà aux prises avec ses anciennes amours. Partagée entre Cajarc et Figeac, l’exposition découvre deux types de travaux récents. Bernar Venet présente un choix d’œuvres murales aux nouveaux motifs d’Équations ; peintes sur fond monochrome, celles-ci se présentent comme autant de figures énigmatiques qui reprennent nombre d’éléments du langage symbolique du passé en forme de monumentaux wall drawings faits de jeux de lignes et de notations abstraites. Là, il a rassemblé tout un lot de nouvelles photographies, intitulées Saturations, qui réactivent ses préoccupations de traitement de surface par accumulation de l’information, phénomène bien connu que les théoriciens de celle-ci nomment « bruit » ou « noise ». Quelle que soit la forme dans laquelle il se manifeste, l’art de Venet est toujours requis par le problème du sens et tous les soins de l’artiste s’appliquent à en formuler une réponse qui le règle tout en y échappant, voire en l’opacifiant. Reste alors l’œuvre plastique qui ne vaut plus que pour elle-même.

FIGEAC, Salle des Écritures, jusqu’au 3 septembre et CAJARC, Maison des Arts, jusqu’au 5 novembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°518 du 1 juillet 2000, avec le titre suivant : Les nouvelles équations de Venet

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque