Les multiples visages de la photographie

Par LeJournaldesArts.fr · Le Journal des Arts

Le 21 novembre 2003

Inaugurée en mars 2003 (lire le JdA n° 166, 7 mars 2003), la Galerie de photographie de la Bibliothèque nationale de France (BnF), à Paris, dévoile sa riche collection à travers le thème du portrait.

De Nadar à Xavier Zimmermann en passant par Paul-Émile Miot ou Brassaï, près de 200 clichés des XIXe et XXe siècles retracent l’histoire du médium et en révèlent les multiples aspects. Les épreuves du XIXe siècle sont réparties en six sections (vues d’atelier, portraits d’amateurs ou d’artistes, cartes de visites, autoportraits, études du genre humain), tandis que la photographie moderne et contemporaine s’organise autour d’une image, Blind Woman, un étonnant visage de femme aveugle pris par Paul Strand à New York, au début du XXe siècle. « Cette exposition représente comme l’arrêt momentané d’un kaléidoscope ; en même temps qu’une déclaration d’intention, elle est une prise de position », précise Jean-Noël Jeanneney, président de la BnF dans le catalogue (Gallimard, 184 p., 40 euros). Dans les années à venir, l’institution révélera d’autres facettes de ce fonds unique.
- « Portraits-Visages 1853-2003 », site Richelieu, jusqu’au 11 janvier 2004, tél. 01 53 79 59 59

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°181 du 21 novembre 2003, avec le titre suivant : Les multiples visages de la photographie

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque